Crise économique/International/Santé

Une tempête parfaite. Covid-19 et crise du capitalisme

Stephen Bouquin

Une tempête parfaite est un film catastrophe sur la rencontre d’une tornade et un d’ouragan. À la pandémie du Corona s’ajoute désormais une crise financière et économique d’ampleur encore inconnue. Ce sont les ingrédients d’une « tempête parfaite » dont on ne peut savoir où elle nous mènera. La situation a brutalement changé et il faut en prendre toute la mesure.

***

1. Le monstre est à nos portes

Le Covid-19 est un « nouveau » virus, faisant partie de la famille des Corona, connus depuis plus de 15 ans, mais à propos duquel la recherche fondamentale a été stoppée car « non rentable » puisqu’il n’ y avait pas de marché. Le Covid-19 ou SRAS-COV-2 (Syndrome Respiratoire Aigu et Sévère Coronavirus 2) est une souche récente, identifiée il y a à peine plus de deux mois. Ce virus se caractérise par 1) une contamination très facile, 2) une longue incubation, 3) un nombre élevé de cas asymptomatiques, 4) un taux de mortalité beaucoup plus élevé que la grippe, 5) une durée prolongée de la maladie. Tout cela change la donne par rapport à Ebola ou le Zika, qui ont certes un taux de mortalité bien plus élevé (50% voire plus) mais dont les possibilités de contamination sont réduites, ce qui en ralentit la diffusion.

Lire plus

______

Stephen Bouquin est sociologue (Université d’Evry) et directeur de publication de la revue Les Mondes du Travail.

Ce texte a d’abord été publié sur le site « Entre les lignes entre les mots ».

Puis sur Contretemps.eu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s